Catégorie : Pollutions diffuses

Test d’un jeu de rôles gestion quantitative et qualitative eau zone café Nicaragua

IMG_9552

Contexte : En collaboration avec Bioversity International, UNAN Léon et IDIAF, Lisode participe au projet « Fortaleciendo la gestión de los recursos hídricos de comunidades bananeras: mayor resiliencia frente a la variabilidad climática. » Ce projet de recherche-action, financé par le programme FONTAGRO de la Banque Interaméricaine de Développement, étudie la gestion de l’eau dans un contexte de variabilité climatique dans plusieurs communautés productrices de banane et de café au Nicaragua et en République Dominicaine.

Objectifs de la communauté de pratique :  L’objectif sera de tester un jeu de rôles sur la gestion quantitative et qualitative de l’eau en lien avec la production de café et de bananes dans la région de Jinotega au Nicaragua. Cet outil sera utilisé dans le cadre d’une concertation multi-acteurs regroupant petits producteurs de café, coopératives et institutions publiques afin de produire l’ébauche d’un plan de gestion de la ressource en eau.

Organisateurs de l’atelier : Manuela Vieira Pak (consultante indépendante), Charles Staver (Bioversity International) & Mathieu Dionnet (Lisode)

Participants : Laura Seguin (CITERES), Fabrice De Clerck, Rhiannon Crichton & Natalia Estrada Carmona (Bioversity International) & Jean-Emmnuel Rougier, Elsa Leteurtre & Amar Imache (Lisode), Rallou Thomopoulos (INRA), Caroline Sourzac-Lami (IRSTEA)

Test d’un jeu de rôles sur les pollutions diffuses d’origine agricole

com prat

Contexte : La question des pollutions diffuses dans les eaux est aujourd’hui un sujet difficile à aborder sur de nombreux territoires français, où elle est pourtant incontournable pour la gestion de la qualité de l’eau. Cette question est généralement assez transversale et concerne divers acteurs du territoire, des utilisateurs de produits phytosanitaires aux consommateurs d’eau potable, en passant par les acteurs du traitement de l’eau.

Dans le cadre de son stage de fin d’études d’ingénieur agronome à Lisode en partenariat avec l’IRSTEA, Marion a développé un prototype d’outil de dialogue qui fait le lien entre le monde agricole, utilisateur de produits phytosanitaires, et les acteurs concernés par les pollutions diffuses (potabilisation et consommation de l’eau).

Objectif de la communauté de pratique : Tester le premier prototype d’un jeu de rôles visant à aborder la question des pollutions diffuses à travers les visions contrastées de divers acteurs du territoire.

La communauté de pratique a permis de tester le calibrage du jeu de rôles et sa dynamique (déroulement, pertinence des rôles représentés et des activités attribuées à chaque rôle…). En débriefing, les questions ont porté sur : la compréhension de chaque rôle et les stratégies développées par les joueurs, puis sur l’outil en lui-même, la pertinence du calibrage et les idées d’améliorations pour la suite.

Organisateurs : Marion Bourgeois et Jean-Emmanuel Rougier (Lisode).

Participants : Laurent Bouchet (Envilys), Houssem Braiki et Imen Nouichi (INAT – UMR G-EAU), Sami Bouarfa, Laetitia Guérin-Schneider et Géraldine Abrami (IRSTEA – UMR G-EAU), Jade Wolf, Manuel Joseph-Monrose, Martin Cavero, et Dorian Noël (IRSTEA), Ola Dolinska, Elsa Leteurtre, Amar Imache et Mathieu Dionnet (Lisode).

Téléchargez le CR

Test de 2 jeux de rôles sur la pollution de l’eau à l’échelle d’une AAC et sur un périmètre irrigué

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Contexte : L’équipe Wat-A-Game de l’UMR G-EAU développe depuis 2008 la plateforme de modélisation et simulation participative Wat-A-Game, ainsi que divers outils afférents, cf. http://watagame.info. Dans ce cadre une collaboration avec le lycée agricole de Théza se poursuit depuis plusieurs années. En 2014, Patrice Robin, enseignant en économie à Théza a obtenu un financement de l’Agence de l’Eau RMC pour un projet intitulé « Conception et édition d’un kit de jeu dédié à l’éducation et à la sensibilisation à la gestion durable de l’eau à partir de la situation du bassin versant de la Têt ». Afin de développer des actions pédagogiques, de sensibilisation ou d’animations territoriales, ce projet se propose de concevoir, éditer et diffuser un kit de jeu de rôles qui puisse être mobilisé dans des contextes éducatifs, professionnels ou encore de sensibilisation du grand public, en s’appuyant sur un contexte territorial particulier, celui du bassin versant de la Têt. Ce kit de jeu proposera des modélisations à différentes échelles : bassin versant entier, périmètre irrigué, aval du bassin versant et périmètre de protection de captage. Deux étudiants de 1ère année du master Eau de Montpellier ont été engagés en stage dans ce projet et ont développé un prototype de jeu sur l’échelle de l’ASA de Thuir, et un prototype de jeu sur l’échelle d’un périmètre de protection de captage.

Objectif de la communauté de pratique : Tester les deux prototypes de jeux pédagogiques sur la gestion durable de l’eau dans le contexte du bassin de la Têt à l’échelle d’une ASA et à l’échelle d’un périmètre de protection de captage.

Organisateurs : Martin Cavero, Jade Wolf, Géraldine Abrami, Nils Ferrand, Patrice Robin

Participants : Marion Bourgeois (stagiaire Lisode), Elsa Leteurtre (associée co-gérante Lisode), Jean-Emmanuel Rougier (associé co-gérant Lisode), Géraldine Abrami (chercheure Irstea), Manuel Joseph-Monrose (stagiaire Irstea), Martin Cavero (stagiaire Irstea), Adrien Tavel, Delphine l’Aot, Dominique Dalbin et Patrice Robin (enseignants), Sébastien Loubier (IRSTEA) Marine Jourdren (IRSTEA)

Téléchargez le CR sur le périmètre de protection de captage

Téléchargez le CR sur la gestion du périmètre irrigué