Catégorie : Filière

Test d’un jeu sur les pollutions diffuses d’origine agricole : Rés’eau-lution diffuse

66171240_323283685222355_9007959730240356352_nContexte : Le jeu Res’eau-lutions diffuses est intégré au projet Brie’Eau initié par AQUI Brie et IRSTEA HBAN. Le territoire concerné par ce projet est le bassin versant de l’amont de l’Ancoeur situé sur l’aire d’alimentation de captage de Nangis. Il s’agit d’une zone fortement agricole fragilisée par des gouffres karstiques, qui rendent le territoire sujet à la pollution diffuse d’origine agricole. Ce projet est axé autour d’un processus participatif mené par LISODE, L’IRSTEA G-EAU Montpellier et l’INRA. Le Jeu de rôle Res’eaulutions diffuses est un des outils participatifs développés. Ce jeu a été construit de manière à faire ressortir les stratégies des différents acteurs du territoire et d’identifier les différentes démarches collectives.

Objectif de la démarche : L’objectif de ce projet est de mettre en avant un dialogue territorial entre les différents acteurs d’un territoire afin d’aligner enjeu de production, enjeu de protection de la qualité de l’eau et de la biodiversité dans les territoires agricoles. Pour cela, deux leviers sont présentés : les Zones Tampon Humides Artificielles (ZTHA) une innovation technique curative et le changement de pratique agricole, une solution préventive. Ce jeu de rôle sera utilisé par les parties prenantes du territoire (agriculteurs, élus, coopérative) et pourra être utilisé par les habitants du territoire de la Brie qui n’ont, pour l’instant, pas pris part au projet.

Où en sommes-nous : Nous sommes en phase de finalisation. Nous retravaillons la forme de la deuxième version du jeu qui a été développé successivement par Marion Bourgeois et Charles Bontoux (tous deux stagiaires chez Lisode). Le fond du jeu de rôle n’a pas évolué.

Objectifs de la communauté de pratique : (1) Tester le déroulement du jeu : s’assurer de la bonne compréhension des termes utilisés, vérifier que les enjeux et la démarche est claire pour les testeurs. (2) Prendre en compte les éventuelles remarques pour améliorer la jouabilité et la bonne compréhension des enjeux.

Organisateurs : Jean-Emmanuel Rougier et Fanny Lashcari

Participants : Mélaine AUCANTE (IRSTEA), Audrey BARBE (Lisode), Baptiste BERTHOME (IRSTEA), Simon ISTER (Master Vigne et Vin), Ninon KRATCHKOVSKY (Lisode), Anne MATZINGER (IRSTEA), Marine PIZETTE (IRSTEA)

Téléchargez le CR ici !

Test d’un jeu de rôle sur les pollutions diffuses

Contexte :  Dans le cadre du projet Brie’eau réalisé par l’IRTSEA (G-EAU, Montpellier, et HYCAR, Antony), l’INRA, Lisode et AQUI Brie (association de protection de la nappe du Champigny) et financé par les programmes PSDR Ile-de-France, nous accompagnons la mise en œuvre d’une démarche participative sur les pollutions diffuses agricoles en territoire de grandes cultures céréalières dans la Brie (Seine-et-Marne). Le jeu de rôles que nous allons tester servira de support pour des ateliers avec les agriculteurs, acteurs des filières agricoles, élus en charge de la gestion de l’eau, associations et plus tard des habitants du territoire.

Objectifs de la communauté de pratique :  Après plusieurs ateliers sur le terrain et un travail de re-conception de l’outil, nous souhaiterions tester le prototype obtenu avant sa finalisation.

Organisateurs de l’atelier : Jean-Emmanuel Rougier et Charles Bontoux (Lisode), Laura Seguin (Irstea, G-EAU)

Téléchargez le CR ici !

Test d’un jeu de rôles sur la filière huile de palme (Cameroun)

photo 3

Contexte : Ce travail s’inscrit dans le cadre du projet OPAL (Oil Palm Adaptive Landscapes), coordonné par l’ETH Zürich et avec pour principales institutions partenaires le CIFOR, l’IRD, le CIRAD (UPR BSEF) et le WWF. Ce projet (2015-2021) entend améliorer la gestion des paysages du palmier à huile en Asie (Indonésie), Afrique (Cameroun) et Amérique Latine (Colombie) par l’engagement des parties-prenantes et des acteurs du changement à différentes échelles. Dans cette perspective, des activités de modélisation d’accompagnement ont débuté au Cameroun en mai 2015, aboutissant à un modèle conceptuel construit sur la base de l’expertise scientifique et à une première version de jeu de rôles centré sur les relations entre les parties prenantes à différents niveaux de la filière de l’huile de palme camerounaise.

La création du jeu de rôles a été motivée par l’hypothèse que le​s carences en matière de communication et de confiance réciproque entre l’agro-industrie de première transformation et les planteurs villageois sont à l’origine d’une production nationale en huile de palme brute bien inférieure à ce qu’elle pourrait être à superficies de palmeraies constantes. Le jeu de rôles qui sera utilisé sur 3 terrains camerounais a pour principaux objectifs (1) de permettre aux différents acteurs de la filière d’échanger sur leurs stratégies, marges de manœuvre et enjeux respectifs, et (2) de leur permettre d’envisager des scénarios de collaboration et de partenariat favorisant les situations gagnant-gagnant.

Objectif de la communauté de pratique : (1) Présenter et tester le jeu de rôles ; (2) Interroger la communauté de pratique sur la pertinence de cet outil pour aborder la question de la fixation des prix au producteur et de la contractualisation.

Organisateurs : Eglantine FAUVELLE (consultante OPAL), Claude GARCIA (porteur de projet OPAL, CIRAD), Anne DRAY (porteuse de projet OPAL, ETH Zürich)

Test jeu de rôles ComMod Mauritanie

ITANE

Contexte : Une démarche ComMod a été lancée afin d’accompagner l’écriture du plan d’aménagement national de la pêcherie de Courbine en Mauritanie. L’objectif de cette démarche est de mettre en débat, avec les différents acteurs de cette pêcherie, les résultats d’un diagnostic « à dire d’expert » mais aussi d’approfondir les propositions d’aménagement qui en découlent. Elle vise ainsi à impliquer des acteurs « ordinaires » de cette pêcherie (non habitués à se faire entendre dans les instances décisionnelles) dans la construction du futur plan d’aménagement afin d’en faciliter la mise en œuvre ultérieure.

Lors d’une mission de modélisation participative sur le terrain, un modèle conceptuel du système actuel a été réalisé avec différents acteurs. Ce modèle a ensuite été traduit dans un modèle informatique qui sert aujourd’hui de base à un jeu de rôles permettant d’explorer différent scénarios.

Objectif : A l’occasion de la venue à Montpellier des partenaires mauritaniens (chercheurs, gestionnaires et consultants), une session a été organisée afin de tester le proto-jeu avant son déploiement en Mauritanie. L’objectif était aussi de discuter de son utilisation dans la démarche en cours. Enfin, cette session a été l’occasion pour nos partenaires mauritaniens de rencontrer d’autres utilisateurs de la démarche ComMod.

Organisateurs : Elsa Leteurtre, Mathieu Dionnet et Jean-Emmanuel Rougier

Le compte-rendu de la session