Catégorie : Modélisation participative

Test démarche SMAG – Self Modelling for Assessing Governance

compra-anais2

Contexte : Dans le cadre du projet européen SPARE (Strategic Planning for Alpine River Ecosystem), l’IRSTEA (Institut national de Recherche en Sciences et Technologie pour l’Agriculture et l’Environnement) a parmi ses nombreuses missions la charge de la conception de SMAG.
Self Modelling for Assessing Governance est une méthode d’autodiagnostic de la gouvernance de l’eau. Il s’adresse à un groupe de 4 à 10 acteurs ayant une connaissance du processus de gouvernance de leur bassin versant sur une vingtaine d’années ainsi qu’une prédisposition à communiquer sans contraintes quelles qu’elles soient pour parler ouvertement du sujet. L’intérêt de SMAG pour les participants est la modélisation du processus de gouvernance afin de construire une vision commune et d’y apporter un regard critique pour l’avenir sans l’aide d’un facilitateur.
Les tests précédents ont été réalisés avec l’aide d’un facilitateur. Dans le but de tester la capacité des acteurs à réaliser le travail demandé en autonomie, la session n’aura pas de facilitateur.

Objectifs de la communauté de pratique :  La version actuelle de SMAG nécessite une phase de test pour évaluer sa pertinence et son appropriation par les acteurs, sans facilitateur et son applicabilité à d’autres cas réels au regard des objectifs visés.
Le but donc de cette session de communauté de pratique est d’une part de tester la méthode sur des cas réels afin de vérifier qu’elle est adaptable et d’autre part d’avoir un regard critique quant à son organisation et aux consignes données. L’objectif d’obtenir des résultats sur des cas concrets primant, la consigne du nombre de participant pourra ne pas être respectée. Dans le cas où plusieurs participants connaitraient un même bassin versant, ils seraient invités à réaliser les différents exercices en groupe. Si cela n’est pas possible, il leur sera proposé de tester la méthode individuellement puis d’échanger sur les difficultés rencontrées et les améliorations à apporter.

Organisateurs de l’atelier : Anaïs Bazi (Stagiaire Master Eau et Société, Irstea), encadrée par Nils Ferrand (Chercheur, Irstea)

Participants :  Amar Imache (Lisode), Jean-Emmanuel Rougier (Lisode), Laura Seguin (Citeres), Camara Ousmane (SupAgro), Océane Frey (IRC), Sarah Loudin (Irstea), Marine Jourdren (Irstea), Agnalys Michaud (Cirad)

Téléchargez le CR ici !

Test d’un protocole expérimental sur le comportement des joueurs

P1020261

Contexte : Les analyses socio-économiques réalisées lors de sessions de Jeu de Rôles (JDR) ayant lieu au cours de démarches participatives sont difficilement généralisables. Cela est notamment dû en raison du caractère unique de ces sessions de jeux qui rend difficile la formulation d’hypothèses qui pourraient être validées ou invalidées par des expériences reproductibles.

En économie expérimentale, des expériences sont réalisées en laboratoire pour tester des hypothèses économiques, observer les comportements d’acteurs dans des situations particulières ou permettre à des personnes de vivre, ou d’expérimenter, des situations particulières dans un objectif pédagogique.

Au cours de son stage de master à GEAU, Mamadou Ciss Dialo développe un logiciel d’économie expérimentale contextualisé basé sur le formalisme de modélisation de type Jeu de Rôles Wat-A-Game développé à GEAU. Ce logiciel (ana-wag) permet de récupérer des kits WAG spécifiques et de les utiliser pour tester des comportements socio-économiques en condition expérimentales (c’est à dire en contrôlant les informations données aux joueurs, leurs communications, en enregistrant leurs actions etc.).

Objectif de la communauté de pratique :  Cette session a permis de tester un protocole expérimental visant à mesurer l’impact des activités de modélisation et de simulation sur le comportement des joueurs.

Organisateurs : Mamadou Ciss Diallo, Bruno Bonté, Stefano Farolfi ,Géraldine Abrami et Nils Ferrand.

Participants :

Test modélisation participative bassin versant littoral

Test modélisation Liteau 03-05-10

Contexte : Le projet InterSage Liteau « Vers une gestion intégrée des masses d’eau côtières de l’Ouest HÉRAULT: Outils de gestion et nouveaux modes de gouvernance ».

Objectifs : Cette communauté de pratique a permis de tester la mise en œuvre des 1ers ateliers de modélisation participative pour le projet InterSage. Cette modélisation participative portait sur le système socio-physique de gestion pour 2 études de cas : délestage Orb-Astien et maîtrise de la qualité des milieux littoraux sur la zone Orb-Astien. Il s’agit durant cet atelier d’amener les participants à décrire le système physique qu’ils contribuent à gérer, les actions concourant à la gestion de la problématique, et les règles, formelles ou informelles, auxquelles ces actions sont liées. Lors d’un second atelier en forme de validation, nous demanderons aux participants de dérouler leur système d’actions et de règles de manière dynamique en réponse à des scénarios. Les modèles obtenus lors de cet atelier seront intégrés dans une base de connaissance et traités pour identifier les « creux » du système de gestion.

Organisateur(s) : Jean-Emmanuel Rougier, Géraldine Abrami, Mathieu Dionnet, et Sarah Pariente

Participants : Olivier Barreteau (CABEM), Sami Bouarfa, Laetitia Guérin-Schneider, Dominique Rollin, Arnaud Le Beuze, gestionnaire Astienne, Claire Obellian, et Florent.

Télécharger le Compte-rendu

Test modélisation participative Guadiana

25.05.2007

Contexte : Cette session a permis de tester un dispositif de modélisation participative qui a été déployé sur une étude de cas du projet AQUASTRESS au Portugal.

Objectif :  Développer un modèle sur le fonctionnement des exploitations agricoles avec les agriculteurs. L’idée est d’utiliser ce modèle (intrant – process – produit – impact) pour discuter des objectifs normatifs d’une démarche de benchmarking des pratique d’irrigation de l’olivier.

Organisateur : Mathieu Dionnet

Participants : Yorck Von-Korff, Jean-Yves Jamin, Dominique Rollin, Olivier Naud, Marco Barzman, Clément Genez, Amar Imache

Télécharger le Compte-Rendu 

 

Test supports pédagogiques sur la gestion des nappes (GGOR)

27.04.2007

Contexte et objectif : Cette session de la communauté de pratique a permis de tester un ensemble de supports cartographiques très schématisés sensé faciliter le développement d’un langage partagé permettant de mieux comprendre les positions des différents acteurs quand à la définition du niveau de la nappe sur une zone agricole et naturelle des Pays Bas.

Organisateur : Pieter Bots

Participants : Géraldine Abrami, David Crochet, Mathieu Dionnet, Clément Geney, Jean-Yves Jamin, Yorck von Korff, Olivier Naud, Dominique Rollin, and Jean-Emmanuel Rougier.

Télécharger le Compte-Rendu